Guimauves pour les accros à la noix de coco

J’adore la guimauve, pas vous? Je trouve, personnellement, qu’il faudrait lui rendre ses lettres de noblesse, parce qu’à force d’être maltraitée par le commerce de grosse distribution et/ ou par de mauvais artisans peu consciencieux, pas étonnant que nombre de personnes pense détester cela (ou le nougat, ou les pâtes de fruit…). La guimauve, ce n’est pas ces infâmes bouts de marshmallow industriels, archi sucrés et bourré de colorants et autres additifs qui font qu’au final, le cerveau ne peut même pas traduire ce qu’il vient de manger (« du sucre? de la vanille? du caramel? pfft je sais pas, il y a trop de trucs de synthèse là-dedans ! »). Non! La guimauve c’est une confiserie moelleuse, parfumée, évanescente en bouche comme un doux nuage sucré.

Cette version est dédiée aux amateurs de noix de coco, dont je fais partie. J’avais déjà proposé une recette de guimauve coco enrobée de chocolat noir (pure gourmandise!), que j’ai décidé de retravailler un peu pour obtenir quelque chose d’encore moins sucré et d’encore plus intense en coco. Le secret, c’est d’utiliser de la noix de coco torréfiée au four, ce qui décuple l’intensité des saveurs. Vraiment, je suis super satisfaite de cette version, qui malgré son pourcentage de sucre moins élevé, se tient merveilleusement bien. Une jolie mignardise à proposer à ses invités après le repas. 🙂

guimauve coco

Guimauves pour les accros à la noix de coco

Une guimauve pour les fans de noix de coco. Moins sucrée, plus intense, une recette à conserver !

Ingredients

  • 120 g de blancs d'oeuf
  • 350 g de sucre en poudre
  • 40 g de sirop de glucose
  • 85 g d'eau
  • 15 g de gélatine
  • 100 g de purée de coco (ou crème de coco, voir note)
  • 50 g de noix de coco râpée
  • quelques gouttes d'essence naturelle de coco

Instructions

  1. Faites ramollir la gélatine dans de l'eau glacée.
  2. Mettez les blancs dans la cuve de votre batteur.
  3. Dans une casserole suffisamment grande (le sirop va monter à la cuisson), mélangez l'eau, le sucre et le sirop de glucose.
  4. Dans une autre casserole, faites tiédir suffisamment la purée de coco pour pouvoir y dissoudre la gélatine.
  5. Au four à 150°C, faites torréfier la noix de coco pendant une dizaine de minutes. Attention, la coco a tendance à vite brûler !
  6. Mettez la casserole de sirop sur feu moyen/fort et laissez monter à 128°C. Pendant ce temps, faites monter les blancs en neige. Attention de bien commencer à monter les blancs uniquement quand le sirop commence à bouillir, sinon les blancs seront trop montés et seront "grainés".
  7. Lorsque le sirop a atteint la bonne température, le laisser quelques secondes hors du feu pour que les bulles deviennent plus petites, puis le verser en filet sur les blancs en neige, sans jamais cesser de battre (vitesse moyenne, presque rapide). Ajoutez tout de suite la purée de coco avec la gélatine fondue. Battez ce mélange jusqu'à complet refroidissement, la guimauve doit avoir bien épaissi.
  8. Ajoutez la noix de coco torréfiée avec une maryse.
  9. Graissez un moule rectangulaire et chemisez-le avec du papier sulfurisé ou, mieux, du papier guitare. Graissez également le papier sulfurisé/ guitare. Etalez la guimauve dessus, lissez à la spatule puis recouvrez d'une feuille de papier sulfurisé graissée. Aplatissez légèrement pour égaliser et enlever les éventuelles bulles.
  10. Mettez au frigo une nuit puis taillez de jolis morceaux de guimauve que vous pouvez enrober dans de la noix de coco râpée ou dans un mélange 50/50 de sucre glace et fécule de maïs.

Notes :

Si vous ne trouvez pas de purée de noix de coco, vous pouvez utiliser de la crème de coco. Dans ce cas-là, ajoutez 15 g de sucre à votre recette.

http://latassefumante.com/guimauves-pour-les-accros-a-la-noix-de-coco/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *